The Faro Safari Club Times

Maguida, Chroniques D'Un Pisteur Blanc
« Maguida, Chroniques d’un Pisteur Blanc » est l’aboutissement de près de 30 ans de passions de l’auteur : la chasse, la préservation, la photographie. Frank VANNIER, guide de chasse professionnel au Cameroun, nourrit la polémique, nécessaire à la sauvegarde des animaux d’Afrique.
L’intégralité des recettes liées à la vente de cet ouvrage sera consacrée à nos programmes de préservation des espèces sauvages, notamment des éléphants, lourdement braconnés.
Au Cameroun, les populations d’éléphants et de la faune en général, restent stables dans les zones de chasse alors qu’elles disparaissent partout ailleurs, même dans les Parcs Nationaux à la gestion plus que discutable. Lire la suite >



SENSATIONS SAISONNIERES
Chaque saison de chasse nous imprègne de souvenirs plus ou moins pérennes. Ce dernier millésime aura enregistré quelques anecdotes incrustées dans ma mémoire voire, pour l’une d’entre elles, dans ma chair…
… ESPOIR
Un fidèle chasseur allemand, Willy, tente d’obtenir le mythique éland. Nous sommes au dernier jour de chasse, derrière un troupeau d’élands de Derby éveillé au bord de la piste... Cela fait quatre heures que nous les pistons quand, enfin, le contact s’offre à nous. Le troupeau se repaît sur un plateau latéritique proche d’une de mes pistes d’accès. J’aperçois rapidement un mâle élégant. Nous nous dirigeons presque accroupis vers lui. Plus que quelques mètres pour... Lire la suite >



MEA CULPA
Ce qui suit ne représente pas ma « meilleure histoire » de chasse, car nombre d’entre elles sont merveilleuses et j’aurais sans doute déjà relaté celles qui méritaient d’être partagées. Mais j’ai voulu narrer celle qui m’a donné le plus de sentiments équivoques, perdurant vingt ans après. Un mélange d’humilité, de conscience réflexe, de dégout, de culpabilité, d’instinct de survie.

Mois de mai, début de saison des pluies. La savane arbore son panel de dégradés de verts. Sommes-nous vraiment en Afrique ? Les odeurs de flore et de terre nous pénètrent. Deux chasseurs : Antonio et Matteo. Un même objectif : pistage d’éléphant. Un crottin fumant sur la voie caillouteuse nous... Lire la suite >



Sur La Piste Des Eléphants
A l’aube d’un nouveau jour, le soleil caresse déjà la courbe d’horizon quant nous empruntons la voie principale de la zone de 70.000 hectares, en quête de nouvelles traces. Des hordes de cobs de Buffon accueillent notre passage. Plus loin, nous apercevons un couple de lions dont la majesté et la noblesse se confondent à la surprise et l’inquiétude. Leurs larges yeux jaunes dilatés nous dévisagent : « que pouvait bien être cet animal métallique qui ne manifeste aucun soupçon de respect à leur égard ? » Leur intrigue les fit reculer prudemment, puis se confondre à la savane, non sans quelques coups d’oeil interrogatifs et désapprobateurs. Quelques kilomètres après, un hippotrague solitaire... Lire la suite >



3 Jours, 3 Elands
L’histoire que je vous conte ici est inscrite dans mes annales. En effet, de ma vie de professionnel, je n’ai jamais vu l’opportunité se renouveler 3 jours de suite sur le mythique éland de Derby.

Incroyable.

Mai 2006, J. Paul Gouix, J. Vannier et moi-même recevons 3 chasseurs bruxellois : Walter, Guillaume et Jean, chassant chacun avec un guide. Par souci d’équité, ils choisissent de faire une rotation tous les 4 jours.
Leurs principaux objectifs sont l’éland de Derby pour Guillaume et Jean, l’éléphant pour Walter.

Les végétaux et la terre lavés par les premières pluies exhalent un bouquet de parfums subtils. Les robes fauves des... Lire la suite >



Deux chasseur... Un lion
Dernier jour de chasse au lion de Damien, chasseur béarnais. Nous avions entendu rugir un couple de fauves toute la nuit près du camp. Je réveille mon chasseur aux aurores pour essayer de les approcher avant leur traversée dans la réserve. Malheureusement, après une heure de traque, nos félidés nous échappent. Dépité, je reprends le land et emprunte une piste parallèle au Faro.
Inopinément, je tombe rapidement sur une trace vraiment prometteuse. Je piste environ deux cent mètres quand la carte du sol m’indique soudain une scène fraîche d’assaut. Notre lion a attrapé un suidé qu’il tire vers le couvert de la galerie forestière. Nous approchons à pas de félin. J’aperçois une tâche... Lire la suite >



Pachydermes
Alexandre revient pour la quatrième fois au sein de FSC avec pour nobles objectifs éléphant et hippopotame.

Ne trouvant pas de trace de solitaire les premiers jours, nous nous engageons ce matin de janvier sur la piste d’un troupeau d’éléphants fraîchement passés. Ils nous conduisent rapidement dans une paille haute et drue. Les sillons de chaumes couchés par nos pachydermes facilitent notre progression quand les premiers borborygmes nous figent. Ambiance: troupeau invisible et épars dans une paille inextricable… Vent: irrégulier. Malgré ces handicapes, nous avançons. Quelques dos gris et le mouvement de ventilation des oreilles nous apparaissent enfin. Un premier lot d’une... Lire la suite >



INTERVIEW

• Quel a été votre parcours professionnel ?

Je suis né et j’ai grandi au Cameroun. J’ai vécu très jeune dans l’univers de la chasse africaine à travers mon grand-père maternel Marcel Soulié et mon père Jean Vannier. Ce dernier a amodié sa zone en 1971. A 10 ans, je passais donc toutes mes vacances scolaires à arpenter le territoire avec un jeune pisteur, qui travaille encore aujourd’hui dans l’organisation. J’ai joué les cobayes pour l’ébauche du premier concours ACP, mis au point par feu Eyt-Dessus (que j’appelais « tonton ») et Michel Maes. J’ai commencé professionnellement en 1984 comme assistant dans les pas de mon père, puis j’ai amodié une zone de 146 000... Lire la suite >



UN BUFFLE VINDICATIF
Dans certains safaris, l’action de chasse dégénère et provoque la charge du gibier, unique réponse à l’instinct de survie. Je me remémore ici le séjour d’un chasseur qui conjuguait pourtant bien maîtrise et précision. Ce jour-là, l’excitation et l’appréhension ont dominé : ce sont ces moments privilégiés qui intensifient la passion de ce métier.
Nous sommes partis dès l’aube, à la recherche de traces de buffles ou d’élands de Derby. La nature nous offre le passage d’un troupeau de buffles traversant la piste, affolés par le ronflement du moteur. Dans leur débâcle, j’aperçois un mâle noir à la musculature puissante et au trophée imposant, noyé dans le panaché rouge et noir des... Lire la suite >



THE GHOST ANTILOP
Mi-novembre, la dernière goutte de pluie vient de tomber. La saison sèche s’installe. Les longues herbes vertes vont rapidement se faner pour mieux crépiter lors des premiers feux de brousse. Comme chaque année, je pose le pied sur la terre rouge d’Afrique après deux mois de prospection européenne. Ma préoccupation première: la quête d’un « Caterpillar » afin d’ouvrir les pistes ravinées par les pluies diluviennes, et d’en augmenter le réseau amorcé il y a deux saisons. La zone de 70.000 hectares, située à mi-chemin entre Garoua et Ngaoundéré, offre une diversité de paysages en relief. Le campement construit au bord de piscines naturelles en cascades du « mayo Faro», plonge dans une... Lire la suite >



NIWA WATI !!!
Au cours de la saison cynégétique 2003, un ami télé journaliste Bruno Evenou, accompagné du renommé caméraman Jean François Bramard (réputé pour son scoop sur la prise d’otage sur l’aéroport de Marseille en 1998), nous ont rejoints au Cameroun pour suivre une grande chasse de deux semaines au sein de l’organisation « Faro Safari Club »
Jean Pierre Devies, le chasseur héros du film (produit par SEASONS, transmis à partir du 20 mai prochain pour une dizaine de retransmissions, intitulé «grande chasse au Cameroun »), nous entraîne dans les méandres d’un pistage réussi au buffle et au lion.
Janvier 2005, j’invite de nouveau la même équipe pour filmer une suite avec pour option... Lire la suite >



LES LIONS DU FARO
A l’aube des tergiversations sur la mise éventuelle en annexe 1 du lion, je vous conte ici l’histoire de trois chasses abouties durant cette saison 2009, dont la dernière restera la plus poignante de toutes mes expériences.

Le premier chasseur, Alex, jeune trader en introspection, revint en janvier pour son troisième safari parmi nous. Nous avons préalablement traqué nombre de fois des lions, enrichissant nos souvenirs. Mais à chaque défi, ils avaient réussi à nous échapper. Ce septième jour, alors qu’une trace d’éléphant, imprégnant finement le sable de la piste, retint mon attention, un rugissement déchira la quiétude de la savane... Je le situai à environ 1 km. Nous nous... Lire la suite >



CAMEROUN : LES HOMMES CALAOS
Un beau matin de février, nous relevons des traces de buffles au travers de la piste. Nous constatons très rapidement ne pas être les seuls poursuivants: des empreintes de pieds nus de deux humains chevauchent celles laissées par le troupeau. Contrariés, nous continuons notre traque, nous jurant d’appréhender nos deux braconniers.

Une heure trente de filature s’en suit jusqu’au contact: nous apercevons le reflet luisant des cornes d’un buffle. Le troupeau paisse sereinement, nos bipèdes accroupis à leur trousse. Serait-ce mardi-gras ? Nos énergumènes arborent un casque pro monté d’une tête de calao d’Abyssinie et un tutu de plumes noires appartenant au même oiseau… Ils... Lire la suite >



LE LION EST MORT CE SOIR
6 h 30, un matin de janvier 1998, au Nord Cameroun. Plus que quatre jours et mon safari prendra fin. Déjà huit jours que nous nous acharnons après des traces de lion. Sans compter les précédents safaris au Zimbabwe, Zambie et Burkina-Faso... sans avoir jamais vu la queue d’un lion. Le destin se jouerait-il encore de moi ? Cette fois l’organisation offre un atout majeur, rencontré dans aucune de mes expériences précédentes: le lion se chasse au pistage. Vraiment passionnant, même si la rencontre avec le mythe de ce continent se fait encore désirer.
Mais ce matin tous mes espoirs renaissent. Mon guide, Frank Vannier, stoppe le land: sur le sable de la piste la trace d’un grand mâle.... Lire la suite >



FRANK, CHASSEUR DE LION
La chasse au lion est de loin celle qui me fascine le plus. Certainement à cause de la difficulté de son pistage, sport extrême qui frôle l'art quand on a la chance d'avoir grandi et appris parmi les chasseurs autochtones. Et aussi à cause du sentiment de danger inégalable que procure un lion une fois blessé. Par rapport aux autres fauves chassés au Cameroun, il est l'unique à se confondre intégralement à son biotope, et le seul à avoir l'instinct prédateur, ceci ajouté à sa formidable et foudroyante détente, due à une musculature adaptée à son aptitude carnivore.
Les charges d’éléphant ou de buffle demandent certes forte maîtrise, mais n’ont ni le mimétisme, ni la rapidité du... Lire la suite >



EST CAMEROUN : LES PYGMEES ET LE GEANT DES FORETS
Le Dornier survole un océan vert à perte de vue quand poindra un minuscule rectangle vert luminescent aux contours marqués : la piste d’atterrissage, au milieu de nulle part. Nous frôlons les dernières cimes, et nous posons confortablement sur le tapis végétal. Charles Dugas de la Boissonny, guide et assistant de Pierre Guerrini (Faro West), nous accueille cordialement. Une ribambelle de pygmées gesticulent, s’afférent comme des fourmis autour de l’avion qu’ils dépouillent de nos bagages et des vivres frais venant de Douala.

A une heure de piste, le camp et son personnel fort aimable, nous ouvrent les portes d’un salon et de quatre chambres climatisés. Tout au long de notre... Lire la suite >



ELAND D'ESPERANCE
L’action se passe au Cameroun, sur la zone de l’organisation “Faro Safari Club” fin avril 2004.

D’un côté, un chasseur italien Giuseppe, Lilly son épouse et moi-même. De l’autre un chasseur parisien Alain, sa compagne Isabelle, guidés par Jean Paul Gouix. Nos chasseurs respectifs désirent le même objectif: le fantomatique éland de Derby. Alain et Isabelle le convoitent depuis quatre safaris consécutifs. Cela devient une obsession. Giuseppe et Lilly abordent sereinement cette chasse pour la première fois.

Alain, Isabelle et Jean-Paul ont transpiré durant de longues heures de pistage derrière ces majestueux bovidés. Ils les traquent tous les jours depuis... Lire la suite >



CHASSE TRADITIONNELLE AU PYTHON
En saison sèche, lorsque la savane couleur paille crépite sous les feux de brousse, une multitude d’animaux se réfugie dans toutes les excavations existantes. Ainsi les terriers forés généralement par les oryctéropes (fourmiliers africains), sont un gîte de prédilection pour les porcs-épics, phacochères, servals, varans, serpents ... et plus particulièrement pour les pythons. Libres ou habités ces derniers s’y engouffrent, délogeant les locataires éventuels et entrent en état d’hibernation. Les tunnels creusés par les puissantes pattes des fourmiliers ladres peuvent atteindre quatre mètres de profondeur, et, ramifications confondues, plus de dix mètres de long. Il existe souvent plusieurs... Lire la suite >



CHARGES INSOLITES
Je me remémore ici quelques souvenirs de charges des plus insolites, de quoi remettre en question auprès de mes fidèles clients, toute ma réputation.

La toute première date d’une vingtaine d’années, lorsque je débutais professionnellement. Je me souviens d’un chasseur originaire du nord de la France. Nous approchions avec toute l’application qu’un céphalophe de Grimm l’exige... Soudain, une agression venue du ciel, sous la forme d’un oiseau noir, pas plus gros qu’une grive, sans doute pour avoir malencontreusement frôlé son nid, m’assaillit assidûment de coups de bec. Je me défendais à grands gestes, l’arme vaine, provoquant la fuite de notre proie très inquiétée par ma... Lire la suite >



ANECDOTES
Anecdote 1 :


Mai 2007, j’accueille Cath et Jacky, couple marié surtout pour le meilleur. Ils partagent la même passion de la chasse. C’est la troisième fois qu’ils espèrent traquer l’éland de Derby. Cath obtient sportivement bubale et buffle. Quand à Jacky, il parvient à concrétiser enfin son objectif. Un superbe éland après une poursuite difficile et une approche rampante, riche d’émotion. Quelques jours après, c’est au tour de Cath. Nous approchons un troupeau que nous regardons vivre pendant quelques instants. Je m’offre le luxe de filmer. Cath pose son arme sur un arbuste dont les branches offrent un V naturel. Soudain, un mâle magnifique vient vers nous, fier et... Lire la suite >